n Samir Tighzert
  • Accueil
  • > Imagraden
  • > Awal n mass Naser Ayt Weεli ɣef wungal « Tiyita n tmeddit » (s tefransist)

Awal n mass Naser Ayt Weεli ɣef wungal « Tiyita n tmeddit » (s tefransist)

Lecture du Dr Nacerddine Aït Ouali – Chercheur, docteur en littérature française

(Publié sur son compte Facebook)

« Tiyita n tmeddit » (Littéralement, « Le Coup de l’après-midi ») est le premier roman en kabyle de Samir Tighzert. Amis depuis leur adolescence, Dda Ḥmed Ubandu et Dda Mḥend Umaryus se perdent de vue au début de la guerre d’indépendance. Ils se retrouvent longtemps après. C’est l’occasion pour eux de replonger dans le souvenir de leurtamuɣli passé par le rappel de souvenir et la visite de lieux fréquentés pendant leur jeunesse. Cette visite sera fatale à Dda Ḥmed Ubandu qui sera atteint d’une balle mortelle destinée à son ami. Ce dernier achèvera ses « confessions » devant les proches de son ami à l’hôpital en s’adressant à ce dernier qui vivait ses dernières heures.
Les va-et-vient entre le présent et le passé font vivre au lecteur une histoire présente qui prend ses « racines » durant la période coloniale et la guerre de libération. Que l’écriture littéraire en kabyle s’intéresse à ce moment de l’histoire (qui a vu la Kabylie payer un lourd tribut pour l’indépendance de l’Algérie) est une façon de rendre justice à cette région et à ses combattants.
Les liens dans le texte avec la revendication identitaire berbère sont aussi intéressants : les causes justes méritent d’être défendues.
Le dispositif d’écriture adopté, notamment au niveau narratif, a permis de produire un récit qui se lit (même si c’est de façon inégale) avec un certain plaisir. L’usage d’unité lexicales et de tours linguistique (qui paraissent au lecteur que je suis) particuliers à la région native de l’auteur apportent un plus à la langue.
Le potentiel littéraire de l’auteur gagnerait en puissance avec plus de travail sur le plan linguistique (syntaxe et lexique), ainsi qu’un plus grand soin dans le passage de l’oral à l’écrit. En résumé les exigences qui peuvent permettre de produire de grands romans si on ne veut pas se contenter de faire de bons romans.

- Necer Ait Ouali-

…………

Page Facebook de ce roman


Hitwebcounter.com Free

Awal n mass Naser Ayt Weεli ɣef wungal

22 mai, 2017 à 1 h 43 min


Laisser un commentaire